Annali di scienze matematiche e fisiche, Volume 6

Couverture
Barnaba Tortolini
Tip. delle bella arti, 1855
0 Avis
Les avis ne sont pas validés, mais Google recherche et supprime les faux contenus lorsqu'ils sont identifiés
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 38 - ... l'induction principale : c'est que si, par le moyen d'une lame conductrice communiquant avec le sol, on défend les pailles de l'induction principale, la divergence de celles-là diminue d'abord ; puis , à défense complète , elle croît de nouveau , en restant cependant moindre qu'auparavant. De la même manière , quand on enlève la défense , la même chose arrive, c'est-à-dire que la divergence subit les mêmes phases, en restant toutefois plus grande qu'auparavant. Donc, soit qu'on effectue,...
Page 355 - NOUVELLES ANNALES DE MATHÉMATIQUES, Journal des Candidats aux Ecoles Polytechnique et Normale; rédigé par M.
Page 355 - Comptes Rendus hebdomadaires des Séances de l'Académie des Sciences, publiés conformément à une décision de l'Académie en date du 13 Juillet 1835, par MM. les Secrétaires perpétuels. Paris. 1835—1857. Dl. I— XLIV. 4".
Page 38 - ... illusoires, par rapport à l'électricité du conducteur induit, dans l'expérience fondamentale de l'induction électrostatique. « L'explication que nous venons de donner est pleinement confirmée par une circonstance qui n'a pas encore été observée dans les indications de l'électromètre le plus proche de l'induction principale : c'est que si, par le moyen d'une lame conductrice communiquant avec le sol, on défend les pailles de l'induction principale, la divergence de celles-là diminue...
Page 39 - ... la défense, on verra d'abord diminuer, puis cesser la divergence par l'électricité sensible, en donnant lieu à celle par induction. Or, dans l'un et dans l'autre cas, il doit se vérifier un minimum de divergence, lequel, si l'expérience est faite avec diligence, correspondra au zéro. « Enfin , nous observerons que les phénomènes que nous venons de déclarer se produisent également bien, moyennant le seul électromètre à pailles.
Page 39 - ... d'une électricité qui représente l'électricité libre du conducteur isolé et induit ; en outre, d'approcher vers les extrémités des pailles un corps suffisamment électrisé, qui représente l'induction principale; en dernier lieu, d'approcher un analyseur du bouton de l'électromètre. Par un tel procédé se produiront les mêmes divergences illusoires dont nous avons parlé, et qui cesseront d'être telles, c'està-dire qui seront réduites, conformément à la nature de l'électricité...
Page 37 - ... négatif. Il y aura donc, dans le premier cas, diminution, et dans le second, augmentation de leur divergence. En effet, dans le cas de l'analyseur positif, l'électricité négative des pailles sera disputée par les deux inductions indiquées, que, pour cela seulement, nous regardons comme contraires; par conséquent la divergence produite par l'attraction, entre le positif induisant et le négatif induit, devra diminuer. Dans le cas de l'analyseur négatif, l'électricité négative des pailles...
Page 37 - Un raisonnement semblable doit se faire dans le cas où l'induction principale sur le conducteur isolé est négative. Alors, en approchant l'analyseur positif du sommet des pailles, leur divergence croîtra, parce qu'elles seront soumises à deux inductions conspirantes, l'une principale, l'autre provenant de l'analyseur. Ces deux inductions tendent toutes deux à porter le positif des pailles vers leurs extrémités ; et si l'on approche de ce sommet un analyseur négatif, alors la divergence électrométrique...
Page 36 - ... devront toujours diverger, et par attraction. Le même effet aura lieu toutes les fois que les pailles auront une électricité libre ou sensible quelconque , pourvu que l'induisante ait l'énergie suffisante et qu'elle ne soit pas placée dans l'ouverture des pailles. •• Cela dit , approchons d'un corps électrisé positivement...
Page 37 - ... ainsi la divergence par attraction entre l'induisant positif et l'induit négatif, devra croître. Mais si les pailles, dans chacun des deux cas précités, sont défendues, comme l'a observé Melloni, par une lame conductrice communiquant avec le sol, elles resteront sujettes seulement à l'induction de l'analyseur : aussi leur divergence croîtrat-elle ou diminuera-t-elle, selon que celui-ci sera positif ou négatif, ainsi que l'exige précisément la nature positive de l'électricité libre...

Informations bibliographiques