Images de page
PDF
ePub
[blocks in formation]

Vve JOS. THEUNIS, 28, RUE DU LOMBARD

1899

[ocr errors]

La Rédaction de la Jurisprudence du Port d'Anvers vient de faire une grande perte. Nous avons le pénible devoir d'annoncer à nos lecteurs. le décès de notre dévoué collaborateur Me ALBERT VAN ZUYLEN, avocat à Anvers.

Dans des discours empreints d'un sentiment de douloureuse sympathie, Messieurs les Présidents des tribunaux de re instance et de commerce ont rendu hommage à la mémoire du défunt.

Me Hendrickx, Bâtonnier de l'Ordre des avocats a, dans un langage remarquablement élevé et vrai, fait ressortir les mérites et le caractère de l'avocat.

Me Alph. Ullens, ancien stagiaire du défunt, a rappelé en termes émus les qualités du patron, et les titres nombreux qu'il a à la reconnaissance de ses stagiaires.

Au nom de la conférence du Jeune Barreau Me Franck, son Président, a rappelé les services que Van Zuylen a rendus à cette institution dont il a été l'un des fondateurs, puis le guide et le chef, et dont il est resté jusqu'à la fin l'ami le plus dévoué.

Qu'il nous soit permis de joindre notre hommage à celui de la Magistrature et du Barreau, à nous qui avons pendant plus de vingt cinq ans joui de sa précieuse collaboration, et qui avons ainsi pu apprécier la valeur du jurisconsulte, le dévouement du collègue. Avec une infatigable activité et sans aucune indulgence pour lui-même, Van Zuylen a prodigué à la Jurisprudence du Port d'Anvers le fruit de son travail et de son érudition, jusqu'au moment où la maladie victorieuse a abattu pour toujours ce courageux lutteur. Nous adressons à sa mémoire l'expression émue de notre reconnaissance.

LA RÉDACTION.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]

CIRCUIT D'ACTIONS A ÉVITER. COMPÉTENCE DES TRIBUNAUX BELGES POUR CONNAÎTRE DU FOND.

La loi n'a pas restreint la compétence des tribunaux belges relative aux litiges entre étrangers,à la validité de la saisie quant à la forme, mais l'a étendue à la connaissance du fond, c'est-à-dire à l'existence même de la dette; il s'agit alors non pas d'une demande connexe au procès pendant sur la validité de la saisie, mais d'une demande préjudicielle dont la solution préalable est nécessaire,pour que les tribunaux du pays puissent se prononcer sur cette validité; la loi a eu pour but d'éviter tout circuit d'actions et d'empêcher que le débat sur l'existence de la créance, cause de la saisie, fûtrenvoyé devant le juge

« PrécédentContinuer »